Croix du Paon

Find  the text in English below

Text in English coming soon

Cette croix en fer forgé, nommé Croix du Paon, a été offerte par les Chevaliers de l’Arc -compagnie des Archers- pour célébrer l’unification de la Vielle Ville (ou Ville Haute) avec la Neuville (ou Ville Basse) en 1623. La limite de ces deux communautés se trouvait dans ce secteur, tout comme les quartiers des Chevaliers. Chez les premiers Chrétiens, le Paon est le symbole de la résurrection et est doué d’une chair incorruptible.

 

Un peu d’histoire :

Notre village « Ville Franche », exempté d’impôts, était la propriété du Roi sous le règne de Philippe VI de Valois. Ce dernier la cède en 1341 au Sire de Joinville. Malheureusement, les chartes et différents documents de notre ville disparaissent lors de l’incendie de l’église en 1477.

En 1533, en l’absence de documents, la seigneurie sous l’autorité de Magdelaine-Philippe de Sarrebruck remet en cause le statut de « Ville Franche » et exige le paiement du « cens universel ». Mais c’est sans compter avec la personnalité des Mesnilois, qui refuseront le paiement de quelque impôt que ce soit, d’où le surnom qui leur est attribué de « Têtes Emboulées », dont la devise est « Pour mon droit, ne pas céder » (devise toujours en vigueur aujourd’hui). S’en suivront d’innombrables procès jusqu’à la Révolution.

Notre village, dont les origines remontent à la fin de l’époque néolithique ou au commencement de l’âge de bronze, a changé de nom au fil du temps : Mansus (au temps des Romains), Mainel, Mainil, qui signifie maison avec un lopin de terre. Puis furent accolées ensuite au nom de Mesnil les communes environnantes : Mesnil-lez-Auger, Le Mesnil-les-Vertus, Le Mesnil-en-Champagne pour devenir enfin Le Mesnil-sur-Oger.

 

Vous pouvez admirer la fresque représentant le terroir de notre village qui s’étend sur 792 hectares, dont environ 424 de vignes, 161 de forêts, 134 de terres agricoles et 39 de propriétés bâties.

Pour les plus joueurs, cherchez sur la fresque la présence d’un escargot, d’une grenouille et d’un seau à Champagne avec des verres : à vos lunettes !